Pierre Moracchini

Pierre Moracchini, marié et père de famille, a soutenu en 2011 une thèse de doctorat en histoire moderne à l’université de Strasbourg : Recherches sur la notion de « famille franciscaine » en France du Nord et en Lorraine (fin XVIe – fin XVIIIe siècles).

Il est membre de la Società Internazionale di Studi Francescani (Assise) depuis 1985, bibliothécaire à la bibliothèque franciscaine des capucins (Paris) depuis 2005, rédacteur en chef de la revue Études franciscaines depuis 2008, membre du comité de rédaction de la revue Archivum Franciscanum Historicum depuis 2011.

Ses recherches portent sur l’histoire du mouvement franciscain dans ses composantes régulière et séculière, masculine et féminine. Auteur d’environ quatre-vingts études (articles, contributions à des colloques, chapitres d’ouvrages collectifs, éditions de sources), il a codirigé plusieurs ouvrages, dont Les Récollets. En quête d’une identité franciscaine, Tours, PU-FR, 2014.

                                          

Publications récentes :

 

 « Des Spirituels aux Franciscains du Bronx. La perpétuelle réforme des fils de saint François », dans Penser les R/réformes aujourd’hui (actes du colloque de l’ISEO, 12-14 avril 2016), Paris, Le Cerf, 2017, p. 65-76.

« Quand les clarisses lisent et éditent leur règle et leurs constitutions », dans Les Femmes dans le cloître et la lecture (XVIIe-XIXe siècle), s. d. Fabienne Henryot et Philippe Martin, Paris, Beauchesne, 2017, p. 95-146.

« Le Mortuologe de la province Saint-Denys des récollets (XVIIe siècle) », dans Archivum Franciscanum Historicum, 110, 2017, p. 215-333 et 501-625 (avec C. Galland).

« L’enracinement franciscain de quatre congrégations féminines du Tiers-Ordre régulier fondées en France au XIXe siècle », dans Saint François en France. 800 ans de présence franciscaine, Paris, Éditions franciscaines, 2018, p. 65-103.

« Sœur Philippe de Gueldre, ‘seconde Mère sainte Colette’ », dans Le Pays Lorrain, 99, 2018, p. 235-242.

« De la Grande Guerre aux stigmates de Padre Pio. Lettres d’Andrée Carof à Gratien de Paris (1914-1924) », dans Études franciscaines, n. s., 11, 2018, p. 273-308.

« Juridiction, affiliation, agrégation : sœurs franciscaines et frères mineurs dans la France de la seconde moitié du XIXe siècle », dans Études franciscaines, n. s., 12, 2019, p. 325-342.

« Les doléances d’un frère laïc de Touraine pictavienne au temps de la Commission des réguliers », dans Archivum Franciscanum Historicum, 112, 2019, p. 569-586.

« La Réforme des religieuses de la Pénitence, dites capucines. Les raisons d’une fondation (1614) », dans Comité Flamand de France, n° 119, février 2020, p. 36-43.

 « Le monastère des capucines de Tours. L’apport de deux sources inédites », dans Bulletin de la Société Archéologique de Touraine, t. LXV, 2019, p. 85-96.

« La chambre haute. Un dispositif architectural propre aux récollets. France, XVIIe-XVIIIe siècles », dans Études franciscaines, n. s., 13, 2020, p. 325-377.

Les commentaires sont fermés