Présentation conférence du 14 décembre 2018

Conférence de R.Planté: Les capucins bretons et tourangeaux en terre d’Islam : des ambassadeurs de la foi et du roi

Le royaume de France fut l’une des principales puissances d’Occident à nouer des relations solides avec l’Empire ottoman puis son rival perse dès le XVIe siècle. Ces accords, diplomatiques ou commerciaux, facilitèrent l’installation de missionnaires français en terre d’Islam. Ce sont les capucins des provinces de Bretagne et de Touraine qui eurent la charge de mener une mission apostolique en Terre Sainte dès le second quart du XVIIe siècle et pour une période de près de deux siècles. Ils étaient l’avant-garde d’un plus large mouvement tourné vers l’idée d’une éventuelle croisade rendue irréalisable par la guerre de Trente ans.

 Le religieux entretenait une correspondance avec leurs supérieurs restés en France, les lettres qu’ils écrivirent nous permettent de mieux comprendre quelles étaient les conditions de vie des missionnaires capucins en Orient, mais aussi quelles étaient les relations qu’ils nouaient avec les différentes populations.

Cette intervention ne sera pas une présentation exhaustive des missions chrétiennes en terre d’Islam, mais une photographie, un aperçu de la vie de certains de ces religieux qui quittèrent leur pays d’origine pour répandre la Parole de Dieu dans un territoire majoritairement musulman.  Il va de soi que ces hommes partaient au péril de leur vie, les autorités musulmanes n’autorisaient ces religieux à exercer leur ministère qu’envers d’autres chrétiens. Nombreux furent les capucins qui franchirent cette limite.

Les commentaires sont fermés