CALENDRIER SÉMINAIRE FRANCISCAIN 2018-2019

Jeunes chercheurs-nouvelles recherches  

26 octobre 2018 : L’héritage de la devotio moderna dans la vie spirituelle de Jeanne de France avec Isabelle  Raviolo, Agrégée de philosophie et Docteur en théologie. Elle a soutenu une thèse sur Maître  Eckart et les mystiques rhénans. Elle enseigne à l’Institut Catholique de Paris (UFR de philosophie). Elle a publié, en 2017, « Sainte Jeanne de France ou l’éclat du précaire » aux Editions Calice.

23 novembre 2018: Figures franciscaines, XIXe et XXe siècle avec Didier Rance, membre de la Fraternité Franciscaine Séculière et historien, il enseigne à l’Institut d’Etudes Œcuméniques (IES) de l’Université Catholique d’Ukraine (UCU). Parmi ses nombreux ouvrages: « John Bradburne, étrange vagabond de Dieu » aux éditions CSalvator en 2012 – grand prix catholique de littérature 2013.

14 décembre 2018 : Les capucins bretons et tourangeaux en terre d’Islam : des ambassadeurs de la foi et du roi, avec Romain Planté qui nous présentera son Master soutenu en 2013 à l’Université de Rennes 2 – UFR Sciences sociales. À partir de lettres rédigées par ces missionnaires catholiques entre 1623 et 1643, il interroge leurs visions et interactions avec les populations locales.

25 janvier 2019 : Et si le lépreux n’avait pas disparu ? Esquisse d’une théologie de la « mystérieuse sagesse » des plus pauvres, avec Frédéric-Marie Le Méhauté, frère franciscain et Doctorant au Centre Sèvres à Paris. En 2017, il a publié aux Editions Franciscaines: « François d’Assise et la miséricorde« , une relecture au carrefour de Joseph Wresinski et des théologies de la Libération.

22 février 2019 : Les Franciscaines missionnaires de Marie (1938-1980). Adaptation et mutation, avec Christine de Fréminville, chercheur associée du Laboratoire  de recherche historique Rhônes-Alpes. Elle viendra nous présenter sa thèse soutenue en novembre 2017 à l’Université Lyon 3« .

29 mars 2019 : Présences victorines dans la littérature franciscaine (XIIIe-XIVe siècles). La figure et l’œuvre de Jacopone de Todi, avec Carlo Zachetti, Ecole Normale Supérieure de Pise (Italie). Il revient sur ce grand poète et les débuts de la littérature italienne, en s’attachant à y repérer les traces d’influence des auteurs de l’école de Saint-Victor de Paris.            

12 avril 2019 : Les monastères féminins : architectures, influences, identités, avec Julie Piront, Docteur en histoire de l’Art et chargée de recherches auprès de l’Université de Liège (Belgique). Elle a récemment publié « Bastions de pierres et de prières aux marges de l’Europe catholique: l’architecture des couvents des annonciades célestes aux XVIIe et XVIIIe siècles » aux Presses Universitaires de Saint-Etienne.

 24 mai 2019 : Paul de Lagny, défenseur de la mystique, avec Jean-Louis Sohet, frère capucin, Doctorant à l’Université Antonianum de Rome (Italie). Il se consacre à l’étude de cet auteur capucin méconnu du XVIIe siècle, disciple du mystique Benoît de Canfield.

Les séances du séminaire se tiendront de 15h à 18h, à la salle Saint François, Couvent Notre-Dame-de-Paix des frères Capucins, 32 rue Boissonade, 75014 Paris (métro 4 –  Raspail ; RER B – Port Royal).

Les personnes qui envisagent de  participer aux séances du séminaire voudront bien s’annoncer au fr. Claude Coulot (claude.coulot@yahoo.fr)

Les étudiants, qui le souhaitent, recevront un certificat de participation à ce séminaire en fin d’année universitaire.

Les commentaires sont fermés